Prison Break saison 5: Fallait-il revenir ?


prison break

Prison Break @Fox

En trois petites semaines, M6 s’est débarrassée de l’encombrante cinquième saison de Prison Break. Il faut dire qu’aux États-Unis, le retour de Michael Scofield et Lincoln Burrows en avril dernier n’avait pas fait décollé les audiences de la Fox. Mais que valait vraiment ce come-back des experts de l’évasion ?

Pour rappel, la saison 4 de Prison Break s’achevait en 2009 sur la mort de son héros, qui se sacrifiait alors pour assurer la liberté de son épouse, son frère et ses amis. Prison Break : Resurrection (titre officiel de la saison 5) se déroule sept années après ces évènements. Coup de théâtre: Michael Scofield est en réalité toujours vivant mais enfermé dans une prison au Yémen. Son frère Lincoln et Sara, sa veuve qui ne l’est plus, vont tout faire pour le sortir à nouveau de sa cellule.

Pour les nostalgiques

prison break

@Fox

Changement de décor radical dans cette cinquième saison. Après l’Illinois et le Panama, c’est au Yémen, en proie à la guerre civile, que se déroule l’action. Mais le concept reste le même : Scofield doit parvenir à s’évader d’une des prisons les plus dangereuses du monde. La mécanique est bien rodée et l’on retrouve ce qui a fait le sel de la série. Plans d’évasions rocambolesques, retournements de situations et tension permanente sont les ingrédients mythiques de Prison Break.

Clairement, le but affiché est de faire plaisir à l’immense fan-base de la série de la Fox. Et aussi de redorer le blason des deux acteurs principaux qui n’ont guère brillé à l’écran depuis l’arrêt de la série. Le levier de la nostalgie fonctionne plutôt bien et les amateurs seront aussi heureux de retrouver T-Bag, C-Note et Sucre. À noter l’absence regrettable de l’agent Mahone (William Fichtner).

Une saison trop courte et truffée d’incohérences.

Cependant, et malgré ses qualités, ce revival de Prison Break souffre de défauts majeurs. Le scénario est miné par des incohérences, des scènes inexpliquées ou bâclées. Cela donne l’impression que les scénaristes ont appris en cours de route que la saison passait de 18 à 9 épisodes. D’où un sentiment d’inachevé, de pistes inexplorées, qui domine cette saison. On aurait par exemple apprécié passer plus de temps à Ogygia, découvrir la prison et ses occupants plus en profondeur. Au lieu de quoi la série est réduite bien trop souvent à de l’action pure (Lincoln alias Conan le Barbare). Sans compter les super-complots de sociétés secrètes qui gâchaient déjà la fête dans les précédentes saisons. Ou comment se ridiculiser en expliquant que les exactions de Daech sont dues à l’œuvre d’un seul génie du mal.

prison break

@Fox

Si le retour de Prison Break n’est pas complètement raté il aurait mérité un développement plus long et une meilleure préparation. À la question d’une potentielle saison 6, on préfèrera répondre non merci. Mieux vaut revoir la première saison, qui reste la plus aboutie.

Prison Break saison 5 (9 épisodes). Fox & M6.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.